2014
 

30 juin 2014 / Sister Act 
LaPresse.ca : Sister Act: Plus de bas que de hauts
Jean Siag

« Malgré ses scènes de dialogues peu convaincantes, le chanteur vole de nouveau la vedette de Sister Act. »


29 juin 2014 / Sister Act
Première chaîne de Radio-Canada 95,1 fm : Dessine-moi un dimanche
Catherine Pogonat

« La grande découverte, c'est Gardy Fury [...] Son solo est d'une telle qualité qu'il vole littéralement la vedette [...] C'est vraiment digne des grandes scènes à New York, c'est éblouissant, c'est la révélation de ce spectacle! »


26 juin 2014 / Sister Act 
TVA Nouvelle : Sister Act tire sa force de ses nombreux numéros musicaux
Elizabeth Menard

Encore une fois, Gardy Fury a séduit le public en un claquement de doigts.


25 février 2014 / Montréal en Lumière 
NIGHTLIFE.CA : Soirée spectacle au restaurant Le Chasseur avec Gardy Fury
Sylvain Garnier

C'est dans le cadre du festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE que Gardy Fury a donné une excellente prestation devant les clients du restaurant.


11 janvier 2014 / Hairspray
Le Droit : L'année télé prometteuse de Gardy Fury
Valérie Lessard

Chanteur, danseur et comédien, Gardy Fury a été révélé, pour plusieurs, par la comédie musicale Hairspray.


2 janvier 2014 / Projet Bocal
Première chaîne de Radio-Canada 95,1 fm : C'est pas trop tôt
Stéphane L'éclair

Un des artistes à surveiller en 2014.


2013
13 décembre 2013 / TVA
TVA - CIMT.CA : C'est la folie Fury, furieuse dans la vie de Gardy
Pascale Robitaille

C'est un artiste très polyvalent. Il jour le comédie, danse et chante.


4 décembre 2013
LePlacoteux.com : Laissez-moi vous présenter Gardy FuryMaurice Gagnon

Je commence par l'auteur? Le compositeur? L'interprète? Le danseur? Ou le comédien? En fait, Gardy Fury est tout cela à la fois.


HAIRSPRAY

8 août 2013
Première chaîne de Radio-Canada 95,1 fm : Medium Large 
Isabelle Craig 
(à partir de 00:07:43) 
« Une ode à la jeunesse. Gardy Fury, une révélation ça aucun bon sens. Un spectacle qui fait du bien. Les gens arrêtent et applaudissent Gardy et Kim Richardson en deuxième partie. Ce que les Américains appellent le show-stopper. C'est assez beau à voir tout ça ».


31 juillet 2013
LaPresse.ca : Eclectique trentième à l'International de montgolfière
Stéphanie Vallet

Gardy Fury, la révélation de l'été grâce à sa prestation dans Hairspray, fera sa première partie et il promet de chanter, mais aussi de danser!


30 juillet 2013
Journal Métro : L'International de montgolfière : de la haute voltige
Émilie Bergeron

Le chanteur groove Gardy Fury – qu’on a pu découvrir notamment dans la comédie musicale Hairspray – promet pour sa part d’offrir au public une prestation dynamique et intense.


22 juillet 2013
Journal Métro : Gardy Fury : La révélation de l'été

BIG, BUM Interactif
Gardy Fury fait un malheur cet été au sein de la troupe de Hairspray, faisant de lui LA découverte de l’été.


13 juillet 2013
Première chaîne de Radio-Canada 95,1 fm : Bouillant de culture - tête à tête avec Gardy
Marie-Christine Trottier (à partir de 01:33:04)
Gardy Fury, la révélation de ce spectacle. Une levée spontanée. Il est fantastique, c'est un danseur extraordinaire. Il a quelque chose de Pierre Perpall. 


9 juillet 2013
The Gazette : Hairpsray is a joy in any language
Pat Donnelly
Take Gardy Fury, for instance. He sings and moves like one of the Jackson brothers in their teenage years. No one paid much attention when he appeared in Notre-Dame de Paris and a couple of other Quebec musicals. After playing Seaweed J. Stubbs in this show, however, he's going to be on everyone's radar.


4 juillet 2013
7 jours : Gardy Fury de Hairpsray. Sa performance provoque un show-stopper.
7 jours
Lors de la première médiatique du 26 juin dernier, sa performance a provoqué un show-stopper, une première au Québec selon Denise Filiatrault. «On peut, à quelques reprises, voir des ovations, mais des show-stoppers... une ovation si longue que le spectacle arrête, ça, j'en ai vu sur Broadway, mais je n'en ai jamais vu ici au Québec!», a-t-elle révélé.


4 juillet 2013
Voir.ca : Hairpsray: Entre Broadway et Montréal, le coeur de Denise Filiatrault balance.
Philippe Couture
Gardy Fury, que plusieurs spectateurs semblaient découvrir, vole la vedette avec sa corporéité fulgurante et ses incontournables mouvements de bassin, en plus d’être un acteur de bonne tenue.


4 juillet 2013
QuebecSpot Media : Gardy Fury éblouit le public lors de la première de Hairpsray
QuebecSpot Media
Gardy Fury qui provoque un show-stopper au Théâtre St-Denis fait mentir la célèbre pièce You Can’t Stop the Beat! Comme quoi cet artiste au talent à couper le souffle est à découvrir cet été!


4 juillet 2013
Info-Culture.biz : GARDY FURY éblouit le public lors de la première de Hairspray
Hélène Martel 
« On peut, à quelques reprises, voir des ovations, mais des show-stoppers… une ovation si longue que le spectacle arrête, ça, j’en ai vu sur Broadway, mais je n’en ai jamais vu ici au Québec! »


30 juin 2013
LaPresse.ca : Hairspray: toutes couleurs unies
Nathalie Petrowski
Le soir de la première, au beau milieu du premier acte après un numéro de danse électrisant de Gardy Fury, Montréalais d'origine haïtienne, le public s'est levé spontanément pour une ovation. Les Américains appellent ce phénomène rarissime un show-stopper. Le producteur Gilbert Rozon était tellement estomaqué qu'il a tweeté frénétiquement: «Dans le milieu du show. Du jamais vu! OMG. Standing ovation pour Gardy Fury»


30 juin 2013
Première chaîne de Radio-Canada 95,1 fm : Dessine-moi un dimanche 
Franco Nuovo (à partir de 01:39:07)
« Gardy Fury, c'est lui qui a eu la plus longue ovation. Il chante, il danse, c'est un danseur incroyable. Il fait le spectacle ».


28 juin 2013
RegardEnCoulisse.com : Hairspray
André Lapointe
En ce soir de première, la foule était en délire à un tel point que lors des numéros de Gardy Fury (Seaweed) et Kim Richardson (Motormouth Maybelle), les interprètes ont dû faire une pause et attendre que les cris et les applaudissements cessent avant de reprendre la pièce. Chose qui est exceptionnellement rare… du moins à Montréal.


28 juin 2013
LaPresse.ca : Hairspray: un fun noir!
Jean Siag
Gardy Fury. Retenez bien ce nom. Le chanteur noir, qui a formé un trio avec Corneille et Gage dans les années 90, est la révélation de Hairspray, dont la première avait lieu mercredi. Le jeune homme de 35 ans, véritable bête de scène, a d'ailleurs reçu une longue ovation à la suite d'un numéro de danse époustouflant. Son personnage de Seaweed est le sel de la nouvelle comédie musicale mise en scène par Denise Filiatrault.


27 juin 2013
TVA-Salut Bonjour : Première de Hairspray
Tatiana Polevoy
Une ovation debout. Souvenez-vous de son nom, Gardy Fury. Il danse, il chante. Il vole le show. Il est très, très bon. Il a vraiment sa place dans cette comédie musicale.


27 juin 2013
98,5 fm : Montréal Maintenant
Therese Parisien
Le spectacle s'est arrêté pour faire une ovation à Gardy Fury. Il danse comme un dieu, j'ai aimé mieux la version à Montréal que celle que j'avais vu à Broadway.


27 juin 2013
98,5 fm : Puisqu'il faut se lever 
Emilie Perreault (à partir de 00:02:40)
Gardy Fury un très, très bon numéro de danse. J'ai jamais vu une ovation aussi senti. Il a le rôle pour se démarquer. Il va attirer votre attention et vos applaudissements.


27 juin 2013
QuebecSpot Media : Hairspray: Le spectacle de l'été!
Karine Cote-Andreetti
Gardy Fury, interprète de Seaweed, est certainement la révélation de la soirée! Il s’est mérité une ovation de quelques minutes à la suite d’une chanson où il ne s’essoufflait pas malgré les pas de danse impressionnants qu’il présentait.


27 juin 2013
Info-CUlture.biz : La comédie musicale HAIRSPRAY: un vrai bonbon divertissant et un spectacle haut en couleurs
Daniel Ouimet
Mais celui qui a “volé le show” c’est Gardy Fury dans le rôle du jeune noir Seaweed. Cet artiste possède tous les talents, excellent chanteur et danseur, personnalité attachante et une présence rayonnante. Aprés son premier numéro dans le premier acte, il a eu droit à une ovation debout de 30 secondes” J’avoue que c’était bien méritée. Il bouge comme un dieu quand il danse et sa voix chaude et juste avec plein de variations nous emporte.


27 juin 2013
LaMétropole.com : Standing Ovation Pour Gardy Fury
Jean-Paul Sylvain
Mais il ne faut souligner les acrobaties du danseur - auteur compositeur interprète à ses heures -  qui a des allures de Michael Jackson, en danse. Des prouesses à répétition. Dans le rôle du danseur Seaweed J. Stubbs, Gardy Fury a épaté la galerie à tel point qu'il a reçu un standing ovation à la fin de son numéro. Les Québécois sont tellement racistes qu'ils ont réservé un standing ovation à un autre Noir, même si certains Blancs de souche (!!!) en méritaient aussi. Je déconne certes mais ils le méritaient vraiment.


27 juin 2013
Le Huffington Post Québec : La comédie musicale «Hairspray» : un charme irrésistible, malgré tout
Samuel Larochelle
Les spectateurs ont également bondi de leurs sièges après le numéro principal de l'une des stars de la soirée, Gardy Fury. L'interprète de Seaweed J. Stubbs sait non seulement jouer et chanter, mais il possède également un grand, grand talent de danseur, qui lui a permis de décrocher la mâchoire des centaines de personnes présentes.


27 juin 2013
Journal Métro : Hairspray: du gros bonheur en canne
Jessica Émond-Ferrat
La foule a donné non pas une, mais bien deux ovations debout en plein milieu du spectacle, notamment après une performance particulièrement énergique de Seaweed, interprété par le fougueux Gardy Fury. Disons que l’atmosphère hyperjoyeuse et ensoleillée qui régnait sur scène était rien de moins que contagieuse.


27 juin 2013
Hollywood PQ : Hairspray à Montréal, digne de Broadway
Karine Paradis
Le King de la pop est ressuscité ce soir et c’est dans la peau du chanteur Gardy Fury qu’il est rené! Gardy est d’un naturel désarmant sur scène, alliant la danse et le chant à la perfection: une révélation! Il s’est mérité une ovation en pleine représentation, pour ses pas de danse assez fous merci! 


27 juin 2013
Journal Métro : Hairspray Triomphe à Montréal 
BIG
« Nul doute, le spectacle a conquis la foule, qui a offert deux ovations en plein cœur du spectacle à Gardy Fury, qui incarne Seaweed, et à Kim Richardson, qui interprète Motormouth Maybelle. »

 

2009
GET UP


 

3 décembre 2009

Le Flambeau de l'Est : Àa bouge au Théatre du Casino pour la saison des fêtes
Mention très honorable au polyvalent Gardy Fury qui, en plus de livrer une performance vocale exceptionnel, sait bouger plus que quiconque sur scène.